lundi 27 juin 2016

CR Half Deauville 05/06/16 Fabrice

Habituellement les trois épreuves du triathlon sont nager, rouler, courir, ce week-end là ça sera se rendre sur place, faire l’épreuve, en revenir…
Inondations, grèves rendent le trajet Paris-Deauville un périple, train (pas celui prévu car annulé) + car bondé avec vélo bon finalement arrivée à mon hôtel douillet de la zone commerciale entre le Mc Do et le Buffalo Gril en fin d’après-midi le samedi. Je rejoins ensuite le village des exposants où je retrouve Eric, Bertrand et Christophe pour aller chercher notre dossard et Guillaume qui a fait le format M le matin M. Je cherche désespérément une cagoule pour nager étant donné une eau annoncée très froide mais bien sûr tous les stands ont été dévalisés…
Un plat de pâtes, un France-Ecosse en amical, une bonne nuit et hop on est le matin de la course. Je rejoins le parc à vélo où je retrouve les différents UASG. J’ai le sourire car ce matin j’ai trouvé un stand qui avait reçu des cagoules, me voici donc avec ma cagoule en néoprène pour faire la nat.  Moi qui sui toujours grincheux avant la nat me plaignant que l’eau va être froide, me demandant ce que je fais là ça me fait du bien au moral. Après avoir réfléchi et changé d’avis 10 fois sur ma tenue pour la course et hop direction la plage. Je regarde Eric, Marc, Christophe et Benoit goûter l’eau avant le départ. Moi je reste sur le sable ! On sera assez mouillé par la suite.
Hop c’est parti pour 2 boucles de 950 m. Tout d’abord l’eau mesurée à 15° n’est pas si froide surtout avec une cagoule et un lycra sous la combi (première fois que j’opte pour cette option plutôt efficace). En plus la manche est assez calme aujourd’hui. Je prends la corde est me trouve donc à la bagarre à la première bouée qui se trouve à environ 300m. Direction 2ème bouée puis retour sur la plage. Ma trajectoire n’est alors pas optimale avec les vagues dans le dos et je tire trop en face de moi au lieu de faire une diagonale ce qui me fera une belle distance à courir sur la plage avant de me rejeter à la mer. Un coup d’œil sur le chrono qui est en adéquation avec  mes bonnes sensations. Deuxième boucle, moins de bagarre aux bouées car la masse des nageurs a eu le temps de s’étirer.
Et voilà je sors de l’eau en 297ème position (sur 792 finishers) en 37’28s pour ces 1900m. le chrono officiel le temps de courir jusqu’au parc à vélo me créditera de 38’42s.
Le temps de faire une T1 catastrophique de 5’05s (casque de vélo mis alors que je n’avais pas encore enlevé le lycra, obligé de renlever les chaussures du fait d’un pli dans la languette) et me voici parti pour deux boucles à vélo et un total de 81 km.
On rentre vite dans le sujet avec la côte St Laurent au bout de 2km un bon petit mur à faire 2 fois donc. Sinon un parcours bien vallonné avec au total 1 000m de dénivelé positif. Eric me dépose dès le début du parcours et je ne vais pas pouvoir le suivre. La partie vélo se passe plutôt bien les sensations sont bonnes, je me fais très peu doubler et au  contraire passe quelques concurrents. J’ai le temps de dénoncer des drafteurs aux arbitres. Un petit soucis de chaîne me fera perdre deux petites minute à une 20aine km de l’arrivée ; Je boucle ma partie vélo avec le 270ème temps en 2h43 à 29.8 kmh de  moyenne.
Une T2 très rapide (1’40s) et nous voici parti pour un semi-marathon constitué de 4 boucles le long de la plage sur les planches de Deauville. Pas mal de spectateurs, le soleil qui sort, c’est parti. L’objectif est de courir à 4’15s par km mais je pars sur des bases de 4’07s pkm sans avoir l’impression de forcer donc je reste sur cette base. Je croise Eric, Manu, Charles ce qui est assez sympa pour s’encourager. Ils sont tous les 3 évidemment devant moi.  Je passe Eric à la fin de la première boucle. Ma position annoncée est alors 227ème. Je fais la 2ème boucle à la même allure, pour la finir en 167ème  position. Comme je me sens très bien je me dis que je vais essayer d’aller chercher le top 100 et j’accélère. Je vais dépasser Charles sur la 3ème boucle. Fin de la 3ème  boucle 127ème. J’accélère encore pour cette dernière boucle sans souffrir. L’écran m’indique arriver 101ème, les b…Finalement pas de regret puisqu’au classement officiel  je serai classé 109ème. Je finis ce semi-marathon en 1h26’38s (4’04s p km) au-delà de mes attentes avec le 10ème temps (en lâchant seulement 2’ à Zamora !).
Voilà classement final 109ème sur 792 finishers en 4h55’28s. Très content de ma course (sans aucun doute ma meilleure perf sur half) et du beau tir groupé de l’UASG avec les belles perfs de l’ensemble des gars de la section présents. En espérant que le pic de forme n’a pas été atteint trop tôt car l’objectif reste Roth qui est dans encore 6 semaines….

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire