jeudi 28 avril 2016

CR Duathlon Douai - L'enfer du Nord - Fabrice

Rendez-vous incontournable du début de saison le duathlon de Douai. Son parcours 10-80-10, son parking du parc des expositions. Incontournable je vous dis.
Cette année nous sommes 3 UASG, 3 habitués de cette épreuve : Gawain, Christophe (Delalain) et moi-même. Départ de Paris pour Gawain et moi à 7h pour un début de course à 11h. De l’eau pendant tout le trajet et 2°. Ça tombe bien c’est aussi ce qui est prévu pour la course.
Le temps de discuter de la tenue pour lutter contre le froid et les intempéries et c’est parti. Pour ma part j’ai choisi de partir sur la 1ère cap avec ma veste d’hiver par-dessus ma tri et mon maillot car j’ai plutôt  froid au moment du départ. Je sais que j’aurai un peu chaud en cap mais je l’ouvrirai.
Sur ces 2 premières boucles pas de souci je pars à 4’ du km pas plus vite comme prévu histoire de ne pas griller trop de cartouches. Par contre effectivement j’ai vite chaud alors j’ouvre la veste et la je pète la fermeture…Bilan je ne pourrai pas la mettre à vélo sous peine de faire parachute…
Après 41’23s (T1 inclue) je monte donc sur mon vélo en maillot et manchettes, sans veste et je prie pour qu’il n’y ait pas d’averse (jusqu’à la pas de pluie en cap). On est parti depuis 5 minutes qu’il se met à tomber une grosse averse. Le vent n’arrange rien pour se réchauffer en plus de 2 degrés. Je suis très prudent à vélo. C’est la première fois que j’enfourche mon nouveau vélo de clm (pas forcément intelligent de le faire pour une course) et je ne fais pas le malin notamment dans les ronds points où la route est trempée (plusieurs chutes vues). Je sui vite congelée et vais même hésiter à mettre pied à terre à la fin du premier tour de 38 km de vélo. Bon allez on continue je crois voir un rayon de soleil. En fait c’est une alternance de grêle et de neige fondue qui nous attend pour ce deuxième tour en plus d’averses de pluie. Je me rends vite compte que je suis en hypo (en plus pas trop envie de boire par cette température), je grelote, j’ai mal à la mâchoire tellement je la serre de froid (ça me rappelle le stage d’il y a quelques années). Qu’est ce que je fous là !!! Je me contente de ramener le vélo au parc sans prendre de risque et en essayant de garder un peu de lucidité. Bref 2h44’31s de véo pour 76 km…
Allez rien de tel que la 2ème cap pour se réchauffer avec la grêle qui revient et qui fouette le visage. Un peu de mal à partir au niveau des jambes sur ces derniers 10 kms mais ça ira de mieux en mieux au fil des kms est au final un honorable 42’.
Au total : 4h11, 93ème sur 146 finishers et 174 partants. Pas brillant du tout mais je me dis que ce sont des moments indispensables qui endurcissent dans la prépa d’un IM et qui me feront sourire lorsque je franchirai dans 3 mois la ligne d’arrivée sous le soleil de Roth ;-), « no pain no gain » comme ils disent. Et puis mes « problèmes » sont sans conséquences pour la suite de la saison comparés à ceux de Christophe qui a chuté…Le duathlon de Douai un rendez-vous incontournable que je contournerai tout de même l’année prochaine selon la météo prévue…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire