mercredi 18 juin 2014

CD Deauville by Guillaume

Deauville c'est facile, c'est à 2h de Paris. On retrouve donc les grosses écuries d'Ile de France (Issy, Stade Français, Poissy, ACBB ainsi que Dassault et Bouygues).

Un vent assez fort s'est levé, la mer est donc agitée avec pas mal de courant. Parcours natation en 2 boucles avec sortie à l'australienne, c'est cool il y a du public. Coup de pistolet, je cours pour me placer avec un courant favorable, la barre de vague n'est pas facile à passer, il faut nager bras tendus, bref désapprendre tout ce qu'on travaille le mercredi ! Et surtout contrôler sa position et les bouées en permanence (perso, c'était 2 coups de bras / respi / 2 coups de bras / visualisation / ...). Ca prend un peu de temps, mais ça paye. C'est un carnage il y a des triathlètes partout dans la mer, certains ont été repêchés, des abandons à la sortie à l'australienne en pagaille, conditions de guerrier. Je m'en sors plutôt bien, je dois être dans les 50/60. Temps 35'39 (pour une distance inconnue). Le premier sors en 26'.

La SNSM est de sortie !
Transition ultra rapide et c'est parti sur la boucle de 40km sans drafting (ça j'aime). Au bout de 2km une méga bosse avec 100m à 20% (ouch), un concurrent est déjà à pied. Ensuite c'est de long faux plat montant/descendant, ça file tout seul avec la machine à doubler, en plus j'ai des jambes de feu ! Pas grand monde sur le parcours vélo. Au 20ème, re-bosse à 10%, puis re-faux plat, idem au 35ème dernière bosse (10% encore) avant la descente vers Deauville. Par contre le vent n'a pas trop gêné, le parcours étant abritée par beaucoup de haies. Dans le dernier village on m'annonce 27, je n'y crois pas en pourtant si quand j'arrive à T2 le parc à vélo est quasi-vide. 1h11'40 à vélo, 12ème temps du jour :)


Bon maintenant je vais me faire doubler par des cars entiers de triathlètes car la CAP ce n'est pas mon point fort. Je pars à 4'15/km, ça va durer 2km avant l'arrivée des points de côté... De toute manière tous les autres concurrents courent à 3'45/km, bref. L'ambiance sur les planches est au top, les restos sont bondés et les gens nous encouragent. Le vent de face sur les planches est tout de même assez gênant, pas un coureur à mon rythme pour s'abriter. Au premier tour j'ai perdu une dizaine de place. Second tour, ça devient plus difficile de distinguer ceux qui sortent de T2 de ceux qui me doublent, mais je ne me ferais doubler que par une personne dans le dernier kilo. Je termine ce 10k en 48'31 Je savoure la fin, une super course !


Au final je ne sais même pas combien je termine, je découvrirais ça à l'apéro le soir !
Merci aux potos du CS Ternes venus faire leur premier triathlon le matin, pour les encouragements pendant la course, ça a fait du bien !

Au final un super résultat, 34ème/660, 4ème dans ma caté (bon ok à 8min du 3ème). J'ai bien nagé, très bien roulé, il y avait des énormes écarts avec l'arrière, donc ce n'est pas revenu (du moins pas assez vite). Le niveau était relativement moyen - l'élite devant être à Beauvais, course avec drafting, bouhhh c'est pas pour moi ou sur le LD la veille.

Maintenant place à la fin de la préparation pour Roth, il faut charger pendant les 3 prochaines semaines !

Un mot sur l'orga: au top, j'ai pu également suivre le LD le samedi, une super ambiance ! (par contre la bosse à 20% il faut la faire 3 fois).

Résultats: http://www.triathlondeauville.com/sites/default/files/5tri_deauville_cd_complet.pdf

Guillaume

PS: David, ce vélo c'est une machine à doubler !


1 commentaire:

  1. Et bah voilà, la section a un nouveau David !
    Bravo Guillaume.
    Ermanno

    RépondreSupprimer