vendredi 13 septembre 2013

Triathlon DO de Gérardmer - 8 septembre 2013

Bien que le triathlon DO ne fut prévu que pour 13h30, j'ai commencé ma journée de triathlète dès 11h ce dimanche matin sous la fine bruine qui annonçait la proximité de l'automne. C'était l'heure à laquelle ma fille terminait d'installer ses affaires dans l'aire de transition pour son premier MiniTrikids : 100m dans la piscine, 2500m en vélo de princesse rose avec des fleurs et 600m de sprint jusqu'à la ligne d'arrivée, celle-là même franchie par les héros de la veille. 146e sur 149 à l'arrivée, elle a payé cher sa préparation de danseuse et ses difficultés lors des transitions. Mais c'est tout de même une magnifique performance! Et j'ai pu constater que certains gamins de 8 ans avaient des vélos bien plus high-tech que le mien...
Tout cela ne m'a laissé que le temps de filer avec mes affaires vers l'aire de transition des grands où, en raison de mon inscription très précoce (octobre!), je me suis retrouvé, avec mon dossard numéro 43, placé dans le carré VIP avec tous les favoris. Ce n'est pas le seul moment où il m'a été donné de les côtoyer puisque nous avons par la suite eu le plaisir de monter vers les stations de ski ensemble. Pas longtemps il est vrai, et pas dans le même tour non plus...
Pour le reste, il y a toujours une grosse ambiance aux départs à Gerardmer et celui-là n'a pas dérogé à la règle. N'étant pas un très bon nageur, je me suis élancé tranquillement dans le lac à la suite du gros des concurrents. Sans beaucoup forcer, je me suis vraiment régalé et j'ai bien profité des 1500m. La seule difficulté a été de repérer la deuxième bouée que je n'ai fini par apercevoir que très tardivement. Heureusement que les autres concurrents étaient là pour me donner la direction à suivre! Je suis finalement sorti en 32'45", ce qui constitue un bon temps pour moi.
Le temps d'en perdre un peu lors de la transition ("mais où donc étaient passées mes chaussettes?"), je  suis réparti à vélo presque confiant malgré la certitude que la côte de la Rayée (15% sur 600m) m'attendait dès le début du parcours cycliste (3 boucles de 13km, chacune de 330m de dénivelé concentré dans les premiers km). Mais, avec les jambes encore engourdies par la natation, cette première montée a été très très rude pour moi. Au sommet, je me suis dit que j'allais abandonner tellement j'avais l'impression de faire exploser le cardio-fréquencemètre. Et je ne vous parle pas de mes cuisses... plus jamais de triathlon, promis!Pourtant, dans l'élan de la descente, voilà que je me suis retrouvé à entamer le deuxième tour. Ma foi, je l'ai trouvé nettement moins dur et j'ai terminé l'ascension en me disant que, l'année prochaine, je ferais peut-être le Découverte. Encore un 3ème tour, dur mais porté par un enthousiasme renaissant qui m'a même fait envisager de m'inscrire au XL l'année prochaine. Le tout en bouclant le parcours vélo en 1h55, ce qui n'est pas formidable mais représente un progrès de 25 minutes par rapport à l'année dernière. Il est vrai que j'avais cassé ma chaîne....
C'est donc plein d'entrain que je suis reparti de l'aire de transition pour les 10km de course à pied. Un parcours tranquille, avec tout de même des petits dénivelés un peu casse-pattes totalisant au final près de 180m de D+. Les 4 premiers km sont avalés sans problème, sur un bon rythme qui me permet de rattraper pas mal de concurrents. Je me sens bien, léger, quand soudain les crampes frappent sans prévenir la cuisse droite. Impossible de m'étirer car l'étirement d'un muscle provoque la contracture de son antagoniste. Les 3 km suivants se passent à essayer de gérer les crampes qui frappent alternativement tous les muscles de mes deux cuisses et ce n'est que progressivement que je peux recourir normalement, mais à un rythme moins rapide. Je boucle le parcours en 54 mn alors que j'étais sur 18 mn pour les 4 premiers km. Tant pis!
Au final, je boucle donc le parcours en 3h30 et en 493e position. Je suis satisfait au vu de ma préparation, mais je me dis qu'il va vraiment falloir que j'apprenne à pédaler! C'est en tous cas une très belle épreuve, parfaitement organisée dans une ambiance chaleureuse, y compris pour les courses des enfants. Alors l'année prochaine, venez en famille!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire